samedi 5 janvier 2008

Snobisme

Il y a de ces concours de circonstance qui nous permette de relativiser, comprendre et réaliser des choses. Jeudi soir, après quelques parties de pool où moi et l’Enfant Roi avions outrageusement dominé (héhé) la Légende ainsi que le Sweet, moi, le King et la Sweetness étions au Royaume du Clown à nous régaler de gastronomie bas de gamme lorsque surgît dans le restaurant une ancienne connaissance.

Ancienne Connaissance, un chummy du secondaire, était disparu petit à petit de ma vie, ses présences étant de plus en plus sporadiques. Alors qu’à une période on allait jouer au basket le soir, on parlait de femmes et de vie et je l’avais en haute estime, aujourd’hui je ne saurais absolument rien dire de ce que sa vie est devenue. En fait, la dernière chose qu’il m’a dite fut une discussion douteuse sur MSN où il s’enquérait des représailles possibles si on se faisait arrêter avec 60 grammes de pot. La dernière fois que ce nom vint à mes oreilles, c’était pour une histoire de vente de peanuts.

Enfin bref, Ancienne Connaissance pénétra dans l’établissement. Après avoir commandé sa portion de McShit, il passa directement devant nous, ne signifiant qu’il avait remarqué notre présence que par un grognement suivi d’un signe de tête qui s’apparentait autant à une salutation qu’à un tic nerveux. Honnêtement, le tout ne m’indigna guère tandis que le Sweet ajoutait qu’au fond, c’était mieux ainsi. Jusque là, le tout n’était que routine.

Puis hier soir, tandis que j’ingurgiterais 4 filets de poulet chez la Sainteté du Poulet avec la Maternelle qui souhaitait fêter mon déménagement pour un an chez elle, je croisai un gars qui n’avait en commun avec moi que 2 cours de français au secondaire. Pourtant, comme à chaque fois que je le croise, on se salue cordialement. C’est alors que je me suis rendu compte qu’Ancienne Connaissance me puait au nez.

Honnêtement, peut-être qu’il lira ces lignes, je m’en caliss. J’ignore à partir de quel moment je suis devenu pas assez cool, peut-être lorsque je décidai de réussir mes études ou de ne pas me battre constamment? Be it. Je comprends que la vie évolue, qu’on change de relations, mais il me semble qu’un salut, c’est la fucking base de la politesse. C’est seulement statuer le fait qu’on se connait en l’honneur des soirées passées où on a eu du fun, je suis toujours bien pas un tas de marde. Je m’explique mal tant de snobisme.

Alors, à tout ceux qui font semblant de ne pas me reconnaître : Mangez toute de la marde! Je vous aime quand même!

6 commentaires:

pascal a dit…

Du snobisme dans son cas, je n'en suis pas si convaincu. Et si, à l'inverse il a fait mine de ne pas te reconnaitre parce qu'il avait un malaise de réaliser combien tu a évolué dans ta vie et que lui, il est resté au même niveau (selon ce que je comprends de ton billet)

J'ai fait pareil l'été dernier avec un ex-collègue de travail que je n'avais pas vu depuis une quinzaine d'année. Je ne voulais tout simplement rien savoir de lui. Mais la situation est différente de la tienne, nous n'étions pas ami et il me tappait sur les nerfs... J'aurais pu le saluer car il se tenait en file d'attente 5 pieds derrière moi, mais non. J'm'en suis fiché complètement.

En passant, tu ne l'as salué non plus ton ancienne connaissance ?

Le Tapageur Silencieux a dit…

@pascal: ton hypothèse est possible, quoique je doute qu'il resente un malaise. Pour ton ex-collègue, je comprends parfaitement haha, dans le cas de non-amitié et même de "tapage sur les nerfs", je pense que c'est bien correct, surtout après 15 ans, de feindre l'ignorance.

Quant à Ancienne Connaissance, je l'ai salué, pas fort certe, mais je lui tendais une perche qu'il n'a pas saisi.

Ensevelie a dit…

J'allais écrire quelque chose, mais il semblerait que Pascal ait donné tout le fond de ma pensée.

Aussi, ce n'est pas évident de repartir une relation à 9 quand beaucoup d'événements se sont introduits entre deux personnes. Parfois, certains préfèrent baisser les yeux plutôt que de faire un effort banal pour débuter une conversation sur des superficialités sans importance.

Le Tapageur Silencieux a dit…

@ensevelie: J'aurais quand même apprécié un petit salut, je ne demandais rien de plus! Mais à la lueur de ce que toi et pascal dites, je suis peut-être un peu dur avec lui...

Amélie a dit…

un saquoi?
je suis d'accord avec toi, il y a des relations qui s'éteignent peu à peu, pour différentes raisons...à moins d'être en guerre ouverte, ou de 'haïr en plein jour, un petit salut n'est pas un si grand effort...

audrey lefour a dit…

Mes meilleures félicitations pour votre superbe site ! Parfait !!!

voyance par mail gratuite