mardi 1 avril 2008

Types de blog

Voilà à toute fin pratique 6 mois que j’ai fait mon entrée dans l’insaisissable et étrange monde qu’est celui de la blogosphère. Une demie année où insipidités se sont succédées étant entrecoupées de quelques rares trucs un peu plus sérieux. Ayant débuté sous l’impulsion d’une question posée par une illustre inconnue dans un bar peu recommandable et de la lecture du blog de l’Étudiante Frisée, une fille que je connais un peu ayant plusieurs connaissances communes, qui m’a fait voir qu’on pouvait écrire des trucs vachement biens et intéressants en parlant de son quotidien à soi, j’en suis aujourd’hui rendu à un genre de check up question de voir où tout ça m’a mené.

Je relis mes trucs, plus ou moins pertinents. Déjà en 6 mois, j’avais oublié plusieurs posts, quelques anecdotes, des histoires qui sans ce blog auraient sans doute sombré dans l’oubli. C’est toujours ça de bien.

À écrire comme ça, on veut voir ce que les autres font, la curiosité est forte. Je lis à chaque jour 51 blogs (je viens de faire le décompte), je visite sporadiquement d’autres pages, je tâte le pouls du web, compare ma vie et ses tribulations avec celles des autres. J’en suis venu à avoir un certain portrait de plusieurs bloggeurs et j’en suis arrivé à la conclusion que, bien que tous différents, il est possible de catégoriser une vaste majorité d’entre eux selon certains moules.

Le bloggeur Youtubien : Généralement, il commence par quelques mois de textes où il parle de sa vie, ses connaissances et différents loisirs. Puis, on note un espacement des posts avant d’en arriver à un stade où son blog est totalement amorphe. Arrive alors l’ère des liens youtube et autres. Précédés de textes minimalistes, plus ou moins intéressants, ses interventions se résument à nous diriger ailleurs.

Le bloggeur qui s’indigne : Surtout de sexe masculin, ce type de bloggeur se plaint de tout et le monde se résume à une infinie quantité de choses dont le négativisme n’a pas encore été souligné à l’entièreté de la planète.

Le bloggeur qui blog pour sa famille : Il écrit pour raconter à sa famille son train train quotidien, les choses qui meublent sa vie. Ce type de bloggeur n’hésite pas à utiliser l’inside à profusion et n’a que faire de l’incompréhension de l’étranger lecteur qui aurait eu l’égarement de s’aventurer sur sa page. On reconnait souvent ce type de blog par la présence proéminente de photos d’animaux de compagnie.

Le bloggeur qui conscientise : Souvent en train de franchir la fragile ligne de la pompeuse moralisation, ce type de blog est souvent l’œuvre d’une bloggeuse. Étant lieu de l’apologie du poil au féminin, de Québec Solidaire et de la démonisation de l’argent, ces blogs forment une communauté souvent fermée et l’attitude de « petite gang » vient miner le plaisir qu’il pourrait y avoir à participer aux débats et c’est dommage.

Le bloggeur branché : Il raconte ses nombreuses sorties et conquêtes, utilise les bars comme lieu de la quasi entièreté de ses billets et utilise la séduction et les relations hommes/femmes comment sujet de la plupart de ses chroniques. Presqu’entièrement formée de célibataire, cette catégorie perd un membre actif à chaque fois qu’il se met en couple, son blog, instrument de rencontre internet, étant devenu désuet.

Le bloggeur lyrique : Il écrit de long texte, avec des phrases bien tournées et un niveau de vocabulaire avantageux. Ce type de blog n’est pas donné à tout le monde et on assiste parfois à des tentatives ratées qui tombent dans le burlesque et les rimes en « er ». Cependant, ce sont sans doute les plus intéressants lorsque les sujets abordés sont accessibles et bien amenés.

Le bloggeur humoriste : Parfait pour débuter sa journée, allie des textes légers et cocasses. Le danger qui guette ce type de blog est de toujours tomber dans le même genre d’humour, d’écrire constamment le même texte mais avec des variantes. Par exemple, après plusieurs textes où l’autodérision est le seul élément, on se tanne. Par contre, lorsque la variété est au rendez-vous, c’est un classique instantané.

La bloggeuse fi-fille : N’hésitant pas à écrire un texte complet sur l’achat de sa dernière paire de chaussure, la bloggeuse fi-fille possède souvent SA toune, SON gilet fétiche et a des relations de couple dont la complexité a besoin d’être étalé au grand jour. Étant romantique à outrance mais recherchant l’homme dur, la bloggeuse fi-fille est souvent un amoncellement de contradictions ambulant.

Le bloggeur gérant d’estrade : Il donne son opinion sur une multitude de sujets divers, gratifie le public de son avis quant à dizaines de domaines. Comme les lignes ouvertes où s’alternent pertinents interlocuteurs et criss de mongoles, les blogs de gérant d’estrade ont un spectre de d’intelligence très vaste. Avec les blogs lyriques, cette catégorie est sans doute ma favorite, en autant que l’auteur ait le minimum de jugeote requis.

Je vous entends déjà réclamer haut et fort que je me catégorise moi-même. Or, je vais pour l’instant me soustraire à mon assassin jugement et vous laissez le bon soin de le faire à ma place. Peut-être me classifierai-je par voie de commentaire? Qui sait. Et vous-même, comment vous catégoriseriez vous? Ai-je oublié un type de blog?

Les motivations pour écrire diffèrent également d'une personne à une autre. Alors que certains semblent prioriser à tout coup l'augmentation de leurs lectorats, que d'autres tentent visiblement de faire des rencontres dans l'étrange monde de la blogosphère(?) et que certains veulent refaire le monde ou cracher leur venin, il est toujours intriguant de découvrir ce qui pousse tous et chacun. Pour ma part, il y a une part qui réside dans un goût de l'écriture. L'autre partie réside certainement dans l'attrait d'avoir quelques personnes pour lire le tout. En effet, lorsque j'étais jeune, je voulais devenir journaliste ou auteur. Je lisais plein de truc prétendument écrit dans le but de donner divers conseils à tout écrivain en herbe et le conseil le plus récurrent était sans aucun doute celui de tenir un journal sur sa vie. Manquant cruellement discipline et intérêt, je n'ai jamais été capable d'écrire plus de trois jours de suite et chaque tentative sombrait plus rapidement que la dernière dans l'oubli. Bien que derrière moi ces idées de métier, le goût de l'écriture est resté et ce blog me permet d'obtenir la motivation nécessaire à écrire avec constance (peut-être même trop souvent haha).

Et vous, qu'est-ce qui vous motive à écrire, vous pousse à lire d'autre blog? Je suis curieux ma foi.

26 commentaires:

Jessica a dit…

Je me reconnais dans aucune des catégories, ou je suis probablement un mélange...

Quand j'ai commencer à bloguer, il y a plus ou moins 5 ans 1/2, c'était surtout pour évacuer, je ne voulais pas nécessairement être lue, c'était un genre de journal intime.

Graduellement, je me suis mise à parler d'autres choses que de mon petit nombril. Maintenant, oui, je parle de ma vie, mais c'est aussi un endroit pour parler de mes découvertes culturelles ou pour écrire, tout simplement.

Le Tapageur Silencieux a dit…

@jessica: Une majorité de blog sont effectivement des mélanges mais souvent un mix de 2 catégories, peut-être 3. 5 ans et demi à bloguer, c'est énorme. Respect.

bleue01 a dit…

Pour être franche, moi non plus je ne me reconnais pas dans un type de blogs. En fait, je parle souvent de moi-même,on pourrait quasiment appelé ça un blog journal intime.

Peut-être un jour, je vais écrire autres choses que sur moi, mais je ne crois pas faire partie de ceux Youtubien!

Ce qui me motive à écrire, je ne sais pas. J'ai toujours aimé écrire, mais je fais beaucoup de fautes de syntaxes. Une de mes professeures m'a dit que c'était en lisant qu'on règle une partie du problème.

Et ce qui me motive à lire les autres? Parce que j'aime bien lire les façons de pensées de personnes que je ne connais pas, ou que je connais à peine. Des fois, c'est amusant de voir comment les autres pensent, c'est quoi leurs opinions, ou bien de savoir leur train-train quotidien.

KattyKane a dit…

Moi j'ai commencé à écrire pour me vider... je me suis mise à lire des blogues par accident... pis j'ai réalisé que se serais probablement thérapeutique d'avoir un endroit ou je pourrais raconter tout ce qui me passe par la tête... j'en avais de besoin... je ne m'attendais pas du tout à être lue... mais ce que j'apprécie le plus c'est les commentaires, qu'ils soient positifs ou négatifs... des fois t'écris un truc, et c'est pas du tout perçu comme tu le pensais... j'aime bien laisser des commentaires aussi...

Je pense que je n'ai pas encore développé de style... je ne sais pas non plus si je vais vraiment en avoir un... je raconte ce que j'ai envie de raconter pis ça fini là... je ne me pose pas trop de questions...

J'aime bien lire plusieurs sortes de blogues... mais je hais les blog de type le bloggeur qui conscientise... j'ai horreur du ton moralisateur qui en ressort souvent... j'aime un peu moins les type youtubien aussi... quoique j'ai fait quelques découvertes intéressantes, mais bon, je les visites moins régulièrement...

Toi je te mettrais dans la catégorie humoristique-lyrique de gérant d'estrade qui s'indigne à ses heures et aime faire des suggestions youtube à l'occasion... bref, un beau mélanges de genre qui fait que tout les matins je viens voir ce que tu as pondu comme texte...

À demain alors!!!

;)

lavigueurland a dit…

Pour moi, mon blog a 3 rôles. Ça me permet de garder mes amis au courant de ce qui se passe dans ma vie. Ça me permet d'être un "entertainer" comme j'ai toujours été/voulu être (selon l'époque). Et enfin, ça me permet de relever le défi d'avoir une rigueur suffisante pour écrire régulièrement sur l'évolution personnelle de ma vie et de ce qui se passe dans ma tête, question de cataloguer le tout.

Mais en gros, je dois ressembler au type gérant d'estrade.

Steven Painchaud a dit…

Gosh... ça fait 2 ans que je blog et je me demande encore des fois pourquoi je fais ça! =P

J'ai commencé simplement parce que j'étais du type à souvent découvrir de quoi et vouloir le faire partager... ou simplement poser un commentaire sur quelque chose... divertir et informer quoi (mon dieu... j'me sens comme TVA!).

J'ai étudié en cinéma/marketing et qu'on le veuille ou pas, la renommée d'une personne vient de ce qu'il dit et comment il l'appuie. C'est beau le petit singe qui répète ce que le prof dit mais entretenir un blog et poser des opinions et théories sur le web, c'est bien mieux.

Aujourd'hui, je sais plus trop pourquoi j'entretiens ce blog... par amour de toujours vouloir informer le public je crois... laisser ma trace professionnel?

Le Voyou du Bayou a dit…

Je me vois comme un lyrique-qui-s'indigne et je suis pas mal sûr que tu me vois comme ça toi aussi (je pense t'avoir un peu inspiré ces catégories car je m'y reconnais presque mot pour mot). Toi, je te vois plus comme uniquement lyrique.

J'avais fait un exercice semblable l'année dernière sur mon blog. Ça s'appelait "Analyse sociologique des blogueurs".

Effectivement, ça revient souvent à 4-5 grandes catégories. Peu ont réinventé le concept. Le dernier, c'est sûrement Papa me fourre.

volage a dit…

Personnellement, je crois que je serais du type

''Blogeuse à tâtons''

J'écris sur tout et rien, je donne mon opinion, me questionne. J'y vais un peu à force de contradictions; à l'aveuglette. Je crois que c'est probablement parce que je ne savais pas ce qu'était un blog il n'y a pas si longtemps et que ce dernier est assez récent. J'essaie beaucoup parce que je ne suis pas satisfaite de ce que j'écris, je ne trouve pas mon blog vraiment intéressant. Un jour, j'y parviendrai! Je suis persévérante!

Le type de blogeur que je pense que tu es?

''Blogeur Versatile-pacifique''

C'est à dire qui change aisément de style selon l'humeur du moment mais qui aussi prend le soin de ne pas choquer par excès d'opinions.

Enfin, je lis les blogs des autres comme on regarde un téléroman, pour me divertir sans me casser la tête. Je lis les autres parce que j'aime tout ce qui me permet d'entrer dans la tête des gens. J'aime analyser et tenter de comprendre ce qui se trame autour de moi.

Voilà! C'est tout pour mon long commentaire!

Ensevelie a dit…

La majorité du temps, tu es "lyrique". Puisque tu es le seul "lyrique positif" que je connais, ne pourrais-tu pas me donner quelques liens vers d'autres blogs de ce type?

Pour ma part, mon blog, je l'utilise pour mon évolution, me donner des pistes de solution, m'écouter et m'arrêter. Ça fait déjà plus de deux ans que je l'utilise, bien que j'aie déjà effacé la majorité des textes et que j'aie déménagé à quelques reprises pour conserver mon anonymat. Pourquoi l'écrire sur Internet? Uniquement pour garder un lien avec la personne qui m'a donné le goût d'écrire (mon mentor en quelque sorte) avec qui je ne peux avoir aucun autre contact.

La magie des mots... l'extase.

*Mymy* a dit…

Je ne me reconnais pas dans aucun type que tu as nommé. Je dois être du type «méli-mélo», qui parle de n'importe quoi... Je me trouve quand même pas mal «random».

Et j'ai un blog depuis 2001! Donc, depuis presque 8 ans... Ouffff... Je fais partie des vieux dinosaures-bloggeurs! haha! Et je me souviens que lorsque j'avais commencé mon blog, ça ne s'appelait même pas comme ça dans ce temps-là... C'était simplement un «journal en ligne»! ;o)

Patate a dit…

Plusieurs d'entre nous sommes des éditorialistes ratés, j'imagine... des gens qui trouvent eux-mêmes leurs propres idées intéressantes, et qui ont le goût de les partager.

Qui ont le goût d'être lus.

Qui ont le goût d'avoir des fans.

Est-ce qu'on réussit?

Fort que non...sûrement pas autant qu'on aurait pensé quand on faisait le journal étudiant.

Mais quand même. Le fait de longéviter, quitte à être notre seul lecteur, déjà...

Le Tapageur Silencieux a dit…

@bleue01: C'est vrai que le format journal intime en est aussi un très utilisé. J'aurais pu l'inclure. Pour ce qui est de lire les autres blogues, savoir leurs opinions ou façons de penser est aussi une chose qui m'intéresse.

@kattykane: C'est certains que les commentaires sont un peu la carotte au bout du bâtons. Par ailleurs, les tiens sont toujours très pertinents, si je pouvais choisir mon commentareur(trice) favori, tu serais mon pick. Pour ce qui est d'haïr ces blogues conscientisateurs, et bien on est deux. Ça me donne de l'urticaire.

@lavigueurland: On se rejoint pas mal quant aux motivations en fait. Et si j'avais eu à te catégoriser, ça aurait sans doute été la même chose.

@steven painchaud: Intéressant. Je pense aussi qu'écrire c'est une façon d'élaborer ses théories plus en profondeur. De mettre ses idées en texte, de façon concrète, ça aide à les préciser je trouve.

@voyou du bayou: Je suis d'accord avec la façon dont tu te catégorises. Effectivement, ton blog étant un de ceux que je lis le plus assidûment, tu as fait partie de mon inspiration quant est venu le temps de créer ces catégories. Pour ce qui est de papa me fourre, c'est effectivement le concept le plus novateur depuis un bout.

@volage: Je pense aussi évoluer à tâtons, je ne fais pas ça depuis très longtemps. J'essaie de trouver des repères, voir ce qui est correct, ce qui est pourri. J'aime bien comment tu me caractérises, c'est vrai que je tempère souvent mes opinions, je ne veux pas choquer personne. Je suis mou et tient trop à avoir un lectorat j'imagine hahaha.

@ensevelie: Et moi qui me pensait souvent trop négatif. Pour ce qui est de donner d'autres liens du même type, rapidement comme ça j'ai rien qui me vient en tête mais je vais y penser. D'ailleurs, je vais updater mon blogroll bientôt. Comme mentionner plus haut, je te rejoins dans tes raisons pour écrire. Tu sembles vraiment tenir à ton anonymat. Est-ce parce que tu penses que sinon, cela pourrait nuire à cette démarche d'évolution personnelle?

@mymy: C'est vraiment un long périple ça, 8 ans! Je pense que la variété, c'est la meilleure façon de se renouveler et ne pas tomber dans la routine.

Le Tapageur Silencieux a dit…

@patate: Bien dit, je pense sincèrement que c'est le cas pour plusieurs d'entre nous, du moins, je lève la main.

Ensevelie a dit…

Je tiens à mon anonymat parce qu'il y a certains côtés de ma personnalité que je tiens à cacher. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai peur que les gens finissent par retrouver qui je suis. C'est une bonne question et une très belle réflexion qui s'enligne sur le sujet. Merci!

Mais toi, en sachant que des gens te connaissent, es-tu porté à écrire tout ce que tu penses? Te sens-tu bloqué parfois?

On est encore en train de l'emporter sur les Sens! YÉ!

Anonyme a dit…

Je crois que t'es le genre de blogueur qui blogue, selon moi. GO HABS GO !!!!!

volage a dit…

Ce qui est beau là-dedans c'est que tu t'assumes (même pour ce qui est d'être ''mou''). Quand on te lis on a l'impression que c'est ''vrai'' , comme si on lisait un vieux copain perdu de vue! Belle qualité finalement...

Le Tapageur Silencieux a dit…

@ensevelie: C'est sur que le fait de savoir que certaines personnes de mon entourage lisent mon blog limite à plusieurs niveaux. Sans doute qu'un jour, sans crier gare, je vais tout recommencer ailleurs. Mais pas pour bientôt haha. Pour l'instant je continue à me censurer à certaines reprises et à choisir mes mots avec plus de soins. C'est sans doute aussi pourquoi je parle peu de tout ce qui touche sérieusement ma vie sentimentale parce que je n,ai pas le goût que mon entourage sache tout et me taquine à divers sujet.

@anonyme: Toutes les raisons sont bonnes pour pouvoir dire haut et fort GO HABS GO. La 25ieme Stanley arrive!

KattyKane a dit…

Ben merci du compliment... j'ai pas vraiment de mérites tsé... je m'inspire de ce qui est déjà écrit pour rédiger les commentaires... alors si tu trouves mes commentaires intéressants, c'est que moi même j'avais trouvé le post assez intéressant pour tenir a y dire quelque chose...

;)

PS: Ne nous jinx pas toi en disant que la coupe s'en vient ici... ne nous jinx pas!!!!

valeriemagique a dit…

c'est vraiment la semaine de la remise en question du blogueur! lol

euh... je tiens à dire que même si j'ai parlé de ma paire de chaussure, je ne suis pas la blogueuse fi-fille bon ;P

moi j'écris parce que c'est l'fun et je lis pour la même raison plate, c'est lfun!

l'originalité ne fait pas partie de mes sens aujourdhui!

Love Clichée a dit…

Blogueuse Branché-Fifille-Humoristique (quoi ça m'arrive de rire de moi?)

...and proud to be! ;)

noisettesociale a dit…

Au début, je voulais être de la catégorie du blogue qui conscientise. ;)

Mais là, je sais pas, l'inspiration me manque pour ces sujets-là. Alors c'est un peu n'importe quoi.

Ma famille me lit mais pourtant, je pense pas avoir un blogue familial. ;)

J'aime bien ton texte. C'est ma première visite ici. Je reviendrai.

yayayoyo a dit…

Je me reconnais quelque part dans toutes ses catégories.Humoriste tout d'abord, mais chialeux a temps partiel, Youtubien quand je manque de temps pour bloguer. Après 4 ans de bloguage, j'ai beaucoup changé. Je pense que je reussi bien a garder de la variété dans mon blog, mais quand je manque de temps, tellement facile de plogué un vidéo comique de Youtube!

Michael a dit…

Moi je pense bien que j'ai un blogue humoristique même si parfois je réussis à me défouler intensément...

En fait, c'est pour ça au départ que j'ai décidé d'écrire, pour me défouler, laisser sortir ce qui se passait en dedans. Mais bon.

J'aime ça écrire léger mais régulièrement justement parce que j'imagine que les quelques 5-6 personnes qui me lisent chaque jour auront peut-être un petit sourire en coin.

Anyways, j'écris pour moi.

Michael a dit…

J'ai oublié. T'as clairement un blogue lyrique que je ne me lasse pas de lire même si je choisis en fait ce que je veux lire. (car je n'ai pas beaucoup de temps libres ces temps-ci et que tu es trop productif !!)

Vive la taverne.

P.s.: En espérant que mon blogue ne soit pas rendu désuet avec juste le même genre de joke !!

ed a dit…

視訊聊天室,視訊聊天,聊天室,視訊做愛,視訊,做愛,情色視訊,情色,免費視訊聊天室,免費視訊聊天,免費視訊,視訊交友網,視訊交友,美女視訊,視訊美女,A片,AIO交友愛情館,AIO,日本A片,免費A片下載,免費A片,A片下載,AV片,AV,A,情色A片,情色,AV女優,A漫,H漫,成人漫畫,UT聊天室,豆豆聊天室,哈啦聊天室,尋夢園聊天室,聊天室尋夢園,成人聊天室,成人,愛情公寓,色情網站,寄情築園小遊戲,情色交友,一葉情貼圖片區,微風成人區,微風成人,微風論壇,成人網站,成人光碟,嘟嘟成人網,成人影城,18成人,成人電影,成人影片,本土自拍,自拍

audrey lefour a dit…

Grâce à votre site je viens d’appendre plusieurs choses. Continuez !

voyance gratuite par mail