samedi 27 octobre 2007

Le bloggeur au Clap

Vendredi soir, début de semaine de lecture, le monde m’appartient! 6h, L’Ex-Populiste me lâche un coup de fil et m’invite à aller voir « un film de brun ».

-Un film de brun?, dis-je d’un ton perplexe
- Un film de hippie, de péquisse, tu sais, ceux en polonais avec sous-titre allemand, rétorqua l’homme aux lunettes folles.
- J’sais ben pas Jeff Boy…
- Pas game, ya un film français Odette Toutlemonde, ça va être drôle…

Voilà donc pourquoi moi, le blogueur désinvolte, je me suis retrouvé à La Pyramide à Ste-Foy, dans l’enceinte du Clap. Et oui, un ‘’extrémisse anarchiste de droite!’’ au Clap. Première surprise au guichet, 5 petits bidous seulement pour mon droit d’entrée pour Odette et la caissière était pas laide pantoute. Vive mon statut estudiantin! Je me dirige donc vers la salle. On m’avait compté les pires histoires, des rumeurs sordides sur les salles! Finalement, je donnerais un bon 3.5 étoiles pour les bancs et l’écran est toujours ben plus gros que celui dans mon salon!

Que dire du public si ce n’est que la moyenne d’âge atteint presque mon QI (72). Des cheveux blancs tapissent la salle et les bandes annonces commencent. 2 annonces, 2 films français, 2 films avec Gérard Depardieu. Je me demande s’ils exportent que les films avec Gerry Boy ou s’il joue vraiment dans la quasi-totalité des productions de son pays… Et puis le film commence!

Je suis plutôt perplexe. Sans réellement aimer le film, je n’ai pas détesté non plus. Espèce d’allégorie moderne sur le bonheur alliant humour et comédie-musicale tout en ayant une touche de dramatisme plus ou moins assumé, Odette Everybody a été un divertissement honnête en ce vendredi soir. De plus, tu ne peux pas t’empêcher en sortant de ce film là de te demander si tu es heureux. Ma réponse : « ouin, pas pire là ».

En bref, je risque bien de retourner au Clap prochainement. Cette activité allie cheapitude et divertissement, 2 éléments clés dans ma sélection des plaisirs qui parsèment ma vie. Quelqu’un veut aller voir le dernier de Denys Arcand avec moi??

Qu’on se le dise, tambours et trompettes, ma semaine de lecture est donc lancée et les festivités sont débutées. Après Odette Girl, je fais un souper ou l’alcool coulera à flot avec une couple de vieux chummys. À voir peut-être (pas sûr, peut-être me sommera-t-on de me taire à nouveau), un compte-rendu de ce qui se passe dans un souper de real boys.

1 commentaire:

voyance a dit…

Thanks for the great work. Many, many thanks.
voyance en ligne rapide